TIC et adaptation au changement climatique: favoriser les stratégies novatrices

Author and Institution: 
Angelica V. Ospina, University of Manchester
Richard Heeks, University of Manchester
Outline: 

Plus  les  effets  du  changement  climatique  s’intensifient,  plus  les  pays  en développement  doivent  faire  appel  à  des  stratégies  novatrices  pour  s’adapter aux conditions climatiques changeantes et aux incertitudes. Les technologies de l’information  et  la  communication  (TIC)  peuvent  jouer  un  rôle  essentiel  pour renforcer  la  capacité  d’adaptation.  Ce  chapitre identifie  la  contribution  des  TIC aux  stratégies  nationales  d’adaptation  (ci­après  dénommées  PANA)  et  aux adaptations sectorielles spécifiques dans les pays en développement.

La présente étude souligne que les TIC offrent un appui général aux processus de  collecte  de  données,  de  prise  de  décisions,  d’exécution  et  d’évaluation  au service  de  l’adaptation  au  niveau  national.  Les  applications  TIC  spécifiques facilitent  la  mise  en  place  d’actions  d’adaptation  particulières  face  aux vulnérabilités aggravées par le changement climatique, y compris, entre autres, la  pauvreté,  le  manque  d’eau,  l’agriculture  et  la  sécurité  alimentaire,  la  santé humaine, les écosystèmes terrestres et marins, et la gestion des catastrophes.

Ce  chapitre  conclut  en  identifiant  les  principes  directeurs  qui  doivent  orienter l’utilisation des TIC dans les processus d’adaptation et suggère que leur rôle va bien  au­delà  des  seules  applications  au  climat.  Le  potentiel  des  TIC  en  tant qu’outils d’information, de production et de transformation, doit être exploité et conçu  selon  une approche holistique et  intégrée de l’adaptation; une approche qui  tient  compte  du  «système  d’information»  complet  –téléphones  portables, applications  Internet,  télécentres  et  mass­médias–,  en  vue  de  promouvoir l’adaptation aux niveaux national, sectoriel et communautaire.